Domaine de Beaurenard

Châteauneuf-du-Pape

Le Domaine

Le Domaine s’étend sur 32 hectares de vignes à Châteauneuf-du-Pape et 25 hectares à Rasteau, cru de la Vallée du Rhône, et 6 hectares en Côtes-du-rhône. Les galets roulés, les 13 cépages, le soleil et le mistral constituent depuis des siècles les fondamentaux de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Le terroir à Châteauneuf-du-Pape est unique : ses gros cailloux chauffés par le soleil, diffusent providentiellement dans le sol une chaleur douce, favorisant ainsi la maturité et la concentration des raisins. Le Domaine de Beaurenard dispose de la “Symphonie des 13 cépages” caractéristique de l’appellation, apportant la complexité aromatique, la puissance et l’équilibre.  La moyenne d’âge des vignes est d’environ 45 ans. 

Son Histoire

Au XIVe siècle, lors de leur séjour en Avignon, les Papes, et tout particulièrement Jean XXII, construisirent le château pontifical à Châteauneuf-du-Pape. Séduits par le terroir exceptionnel, ils y développèrent le vignoble sur les coteaux entourant le Château et participèrent grandement au rayonnement de ses vins dans le monde. 

Le Domaine de Beaurenard est un domaine familial depuis 7 générations à Châteauneuf-du-Pape. Un acte notarié du 16 décembre 1695, mentionne “Bois Renard”, qui deviendra au fil des années “Beaurenard”. Les frères COULON, Daniel et Frédéric ont succédé à Paul et Régine, et s’attachent à perpétuer la Tradition.

La Culture

La totalité du Vignoble de Beaurenard (60ha) est en culture Biologique et même cultivé en biodynamie (certifié par Demeter). Ainsi la vigne est en phase avec la nature, les cycles lunaires, planétaires et les rythmes cosmiques . Fort de ce principe, ils appliquent des préparations biodynamiques à des moments clés (bouse de corne, compost de bouses, silice,…) qui vont renforcer les défenses naturelles de la vigne.

Pour parfaire cette force, des pulvérisations de tisanes de plantes sont réalisées régulièrement (ortie, achillée millefeuilles prêle, camomille,…). Dans le vignoble, cela se traduit par un travail du sol sans herbicides, avec un épandage de fumier soigneusement dynamisé et un enherbement réfléchi (selon les conditions climatique)

%d blogueurs aiment cette page :